Les magasins Unipneu feront place à Point S

Cette fois-ci, c'est la bonne. Le plus important distributeur de pneus du Québec, Unimax, abandonne son enseigne-phare, Unipneu, pour adopter celle du groupe franco-allemand Point S, présent dans 27 pays.


«Nous voulions améliorer l'image de notre réseau, et Point S était la marque la plus moderne sur le marché», affirme à La Presse Affaires le PDG d'Unimax, Bruno Leclair.


L'alliance ne s'est toutefois pas faite sans heurts. Unimax avait conclu une première entente avec Point S en 2012, mais ses marchands membres n'ont pas voulu laisser tomber le nom Unipneu, qui existe depuis 1979. Puis l'an dernier, six marchands se sont convertis aux couleurs de Point S, mais sans respecter toutes les normes de service du groupe européen.


American Tire Distributors

Cette confusion est maintenant chose du passé, assure M. Leclair. L'arrivée du géant American Tire Distributors au Canada, en 2012, a bouleversé le marché, ce qui a convaincu les marchands Unipneu de la nécessité de s'allier à un réseau d'envergure mondiale. «Les marchands actionnaires étaient attachés à la marque et aux couleurs d'Unipneu, mais ils nous ont donné un appui de plus de 90% pour le partenariat avec Point S», confie le dirigeant.


En se joignant à Point S, Unimax accroîtra son pouvoir d'achat, ce qui lui permettra d'obtenir de meilleurs prix, mais aussi d'acheter de fabricants avec lesquels l'entreprise de Boucherville ne pouvait pas faire affaire jusqu'ici en raison de la trop petite taille du marché canadien. De plus, à partir de l'an prochain, les marchands Unimax pourront offrir les pneus de la marque privée de Point S, ce qui leur procurera un avantage concurrentiel.


Nouvelle mise en marché
Autre changement: les 115 détaillants Unipneu devront adhérer aux engagements de qualité du groupe, dont la pose garantie en une heure. La transition - remplacement des enseignes et implantation des nouvelles normes de service, entre autres mesures - nécessitera des investissements de 5 millions de dollars, a précisé Bruno Leclair. Unimax a retenu les services de l'agence Publicis pour faire connaître Point S au Canada.
«Avec ce partenariat, nous allons vraiment passer d'un regroupement d'achats à une entreprise axée sur la mise en marché et l'expérience client, explique M. Leclair. Point S, c'est une vaste banque de connaissances et de savoir-faire.»


«Nous voulions améliorer l'image de notre réseau, et... (PHOTO IVANOH DEMERS, LA PRESSE)

 

D'ici un an, le PDG prévoit que plus de 300 détaillants arboreront l'enseigne Point S au Québec, dans les Maritimes et en Ontario. On convertira notamment certains des 500 points de vente connus sous d'autres enseignes d'Unimax, dont Prestige et Mégapneu. L'entreprise est également en pourparlers avec des marchands indépendants du Canada anglais désireux de se joindre à Point S.
D'ici 2019, M. Leclair croit que le réseau de Point S Canada pourrait s'étendre jusque dans les provinces de l'Ouest et compter quelque 500 points de service. Unimax a signé une entente d'exclusivité de 25 ans pour l'utilisation de la marque Point S sur le territoire canadien.


Unimax devient en outre actionnaire, à hauteur de 33%, de Point S Amérique du Nord, qui visera à faire croître le groupe sur le continent. Les autres partenaires sont la société mère de Point S et Tire Factory, qui regroupe 225 points de vente dans l'Ouest américain. En 2011, Point S avait conclu une entente avec un autre distributeur américain, ITDG, mais celle-ci semble ne pas avoir eu de suites.


«Nous allons pouvoir participer à la croissance de Point S en Amérique du Nord», souligne Bruno Leclair.


Unimax soutient détenir 40% du marché québécois du pneu. En 2012, l'entreprise a changé sa structure, passant d'une coopérative à une société par actions. Elle compte environ 70 actionnaires, tous des marchands québécois.

 

Source : SYLVAIN LAROCQUE - La Presse